Le Wip est un association (loi 1901) créée en mai 2016, né de la confluence entre un lieu chargé d’histoire, la Grande Halle (l’ancien atelier électrique de la SMN), source d’inspiration et de création pour de nombreux porteurs de projets, et un processus, celui des tiers-lieux libres et opensource, basé sur l’échange, la pluridisciplinarité, l’expérimentation, pour développer des services, produits et projets en phase avec les réalités du territoire.

Mission :

Créer des environnements où l’on travaille, échange, crée et découvre de la façon la plus libre et ouverte possible, pour révéler et valoriser le potentiel de chacun, tout en faisant participer à la construction de projets communs, fédérateurs et utiles pour le territoire.

Objet :

Favoriser la mixité sociale et professionnelle pour lutter contre l’isolement, et favoriser l’inclusion de tous,

Améliorer le bien-être au travail et le vivre-ensemble sur les territoires, en rendant les citoyens, habitants et actifs, acteurs des transformations de leur cadre de vie et de travail,

Promouvoir l’économie circulaire, les pratiques collaboratives, la co-construction citoyenne et les modèles sociétaux, culturels et économiques innovants permettant d’expérimenter des projets plus durables pour notre société,

Expérimenter des démarches ou des projets d’innovation sociale pour évaluer leur faisabilité, favoriser leur émergence et leur pérennisation,

Faciliter l’émergence de processus de tiers-lieux, coopératifs, créatifs et accessibles à une diversité de publics, fonctionnant sur des modèles hybrides, notamment celui de la Grande Halle SMN sur le territoire de Colombelles.

Principes d’actions :

Intégrer des approches artistiques et festives dans les projets pour faciliter la médiation et générer du lien social,

Agir selon les principes de l’économie circulaire,

Convoquer le hors-cadre, le hors-norme, les alternatives, pour générer des dynamiques collectives inédites, qui mettent en mouvement un territoire,

Mettre les mains dans le cambouis… pour comprendre la mécanique et ancrer les projets dans le concret,

Expérimenter et prendre le temps, pour créer de façon itérative, en interaction avec les transformations du territoire,

Partager nos méthodes et démarches en toute transparence.

 

© Stéphanie Poinot